Warning: Use of undefined constant WPLANG - assumed 'WPLANG' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/maisonad/public_html/wp-content/plugins/coming-soon-maintenance-mode-ready/config.php on line 3
Jeunesse - Maison Alice Desmarais

Jeunesse

Les enfants qui sont témoins de violence en subissent aussi parce qu’ils sont conscients de chacune des phases du cycle de la violence. Ils peuvent se sentir responsables de ce que vit leur mère et subir les mêmes conséquences qu’elle telles que : anxiété, peur, culpabilité, impuissance, etc.

L’intervention jeunesse s’adresse aux mères et à leurs enfants âgés de 0 à 17 ans. Les objectifs particuliers du service sont de favoriser et de consolider la relation mère-enfant, de soutenir la mère dans son rôle et de travailler sur les impacts de la violence.

Le cycle de la violence

On reconnaît la violence conjugale par la répétition du cycle où les scènes de violence deviennent de plus en plus fréquentes et intenses et où la fille garde espoir que son chum va changer.

Les étapes du cycle de la violence sont :

  • Tension : « Je me sens stressée quand mon chum est de mauvaise humeur. Je m’arrange pour ne pas le contrarier. »
  • Agression : « Ça y est, il éclate. J’ai peur pour ma sécurité. Je veux juste me protéger. »
  • Justification du chum et responsabilisation de la fille : « Je commence à me demander si ce n’est pas de ma faute ce qui arrive. Il a eu une enfance difficile, je devrais être plus compréhensive. »
  • Lune de miel : « Il s’est excusé et m’a promis de changer. Il m’a dit qu’il n’avait jamais aimé une fille autant que moi. Je pense qu’il a compris cette fois-ci. »

La violence n’arrive pas du jour au lendemain. Elle s’installe graduellement et insidieusement par des paroles et des gestes déplacés. Au fil du temps, les moyens de contrôle et la violence augmentent, ainsi que les effets sur la victime.

La Maison Alice-Desmarais offre du soutien aux mères et à leurs enfants. Les adolescentes qui vivent de la violence dans leur relation amoureuse ou familiale peuvent aussi demander du soutien.

Il suffit de téléphoner au 450 378-9297 et d’expliquer votre situation. L’intervenante vous questionnera afin de bien comprendre votre réalité, tout cela dans le but de vous apporter le meilleur soutien possible.